A l’occasion de ce projet de workshop, le néologisme NBorder est créé afin d'élargir le concept de "bord/limite/frontière". En accolant à Border le n mathématique on lui confère intrinsèquement sa tendance lisse par l'attribut rhizomique. Dans l’attribut rhizomique, "Les multiplicités plates à n dimensions sont asignifiantes et asubjectives. Elles sont désignées par des articles indéfinis, ou plutôt partitifs (c'est du chiendent, du rhizome…)." *1

NBORDER, frontière/bord/limite indéfini(e), ne correspond plus à un arrêt ou une limite. L’espace est de dimensions ou de directions mouvantes, en perpétuelle métamorphose. " Il n'a pas de commencement ni de fin, mais toujours un milieu, par lequel il pousse et déborde. Il constitue des multiplicités linéaires à n dimensions, sans sujet ni objet, étalables sur un plan de consistance, et dont l'Un est toujours soustrait (n-1). Une telle multiplicité ne varie pas ses dimensions sans changer de nature en elle-même et se métamorphoser." *2

"Nborder" s'anime dès lors comme un pli où "Tantôt encore nous devons rappeler que les deux espaces n'existent en fait que par leurs mélanges l'un avec l'autre : l'espace lisse ne cesse d'être traduit, transverse dans un espace strié ; l'espace strié est constamment reversé, rendu à un espace lisse. Dans un cas, on organise même le désert ; dans l'autre cas, c'est le désert qui gagne et qui croît ; et les deux à la fois"… *3


Cette définition est "in progress".
Vous retrouverez également sur wikipedia l'évolution de la définition de NBorder :




* 1/ in "Mille plateaux", Introduction : Rhizome, Gilles Deleuze et Félix Guattari, p. 16
* 2/ in "Mille plateaux", Introduction : Rhizome, Gilles Deleuze et Félix Guattari, p. 31
* 3/ in "Mille plateaux", Le lisse et le strié, Gilles Deleuze et Félix Guattari, p. 593


DÉFINITION DE NBORDER
PROJET NBORDER
HOME
ATELIERS / PARTICIPANTS
WORKSHOP
RESTITUTION DU WORKSHOP
CARTES ACTIVES
DOCUMENTS / RESSOURCES
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nborder