Guillaume DU BOISBAUDRY
PROJET NBORDER
ATELIERS / PARTICIPANTS
WORKSHOP
RESTITUTION DU WORKSHOP
CARTES ACTIVES
DOCUMENTS / RESSOURCES
HOME
ATELIERS / PARTICIPANTS
PHILOSOPHIE / BOTANIQUE
ART PLASTIQUE
TÉLÉCHARGEZ LE PDF
SCIENCE / ART
BIOGRAPHIE
« CE QUI EST HORS DE » ou « LE FORIS »


Forêt - Désert / introduction

Le mot désert ne signifie pas en 1100 vide de toute vie, mais inculte (Roland, éd. J. Bédier, 3246), en cela le désert est rapproché, à cette époque, de la forêt. D’ailleurs sur les cartes pendant longtemps au moyen âge, le mot désert était inscrit sur les étendues de forêt.
C’est que la forêt, en occident, a joué cette fonction du Foris, de « ce qui est hors de » ; Ce qui est hors de la vie politique, du bien et des valeurs communes. En ce sens la forêt a joué une fonction utopique proche de ce que nous appelons aujourd’hui le désert.

Forêt-Désert / le projet des îlots forestiers.

Le désert des Bardenas, est, pour une part, une ancienne forêt. Il y a toute une évolution des forestation / déforestation de ce désert.
De plus ce désert a aussi une histoire des « hors de », des hordes.
Pour ce projet je propose de penser la place que peuvent prendre des îlots forestiers aux Bardenas dans une logique de circulation et de survie de hordes contemporaines. Seront précisées les fonctions utopiques, fantasmatiques, de ces lieux, ainsi que leurs élaborations concrètes.

Une proposition pédagogique

Cette proposition théorique et concrète d’Îlots forestiers sera l’occasion d’inviter les étudiants à répondre en proposant leurs propres utopies, hétérotopies ou utopies concrètes, concernant le désert des Bardenas. On abordera ainsi la question de la formulation et de la présentation de ce type de projet.
On pourra, par exemple, accompagner des processus de cartographie, que ces dernières soient imaginaires ou plus concrètes ; On réfléchira aussi, en architecte, à la préparation concrète de ces interventions (réflexion sur les conditions matérielles, les étapes d’un tel projet).







Guillaume du Boisbaudry / enpaysdubonappetit@hotmail.com/

Guillaume du Boisbaudry, architecte, développe une recherche théorique et pratique concernant les expériences radicales de vie en forêt et de culture forestière.
Il dirige la revue Nécessaire, revue en ligne (philosophie –art). Il a été enseignant (vacataire) en philosophie de l’art durant 5 ans à L’école d’Architecture de Paris la Villette.
Il cherche, par ses voyages en France, en Pologne, en Écosse, à rencontrer diverses utopies réalisées que sont : le jardin-forêt de Steve Page, les propositions architecturales d’auto-construction en forêt du mouvement Reforesting Scotland, ou alors les expériences de culture forestière et de forêt communautaire de Croft 7 près d’Inverness.
Cela le mène à des propositions pour de nouvelles approches du vivre en forêt en France, comme, par exemple, les forêts comestibles urbaines.
TEXTE
CONTRIBUTION LIBRE
Technique forestière pygmée
(Le défaut d’origine /
L’organique organisé /
La grammaire forestière) .pdf
téléchargez la fiche technique
Cargue el pdf. del workshop en español
Download the pdf. of the workshop in English
enpaysdubonappetit@gmail.com