ALBUM-FICTION
REFERENCE TEXTE
BIO
ARAXIE
julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian
julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian
julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian julie karabeguian . julie karabeguian . julie karabeguian
Article d'Anahid Samikyan, dans la Revue Alakyaz- n° 74

Araxie : souvenirs d’une grand-mère rescapée du Génocide Arménien.

Julie Karabéguian est une jeune artiste qui a plus d’une corde à son arc. Chanteuse, compositrice et plasticienne, elle s’est produite dans des groupes musicaux et a été remarquée comme découverte rock au printemps de Bourges 2006. Elle vient d’enregistrer Araxie, un conte musical à partir du récit de sa grand-mère, survivante du génocide.
Un texte sobre et poétique raconte le village dans les montagnes, l’arrivée des soldats, les enlèvements, la barbarie, la longue marche dans le désert, la mort, l’effacement et le miracle d’avoir survécu. Il se découpe en cinq parties, guidé par la composition musicale où le chant se mêle aux instruments, aux rythmes et aux bruitages. Grave et feutrée, la voix de la narratrice arrive comme
un chuchotement qui transmet quelque secret dans un univers sonore délicat. Les métaphores donnent le ton du conte et permettent d’avoir la distance nécessaire pour pouvoir entendre l’horreur. La force destructrice des cavaliers s’oppose à la fragilité des papillons destinés à devenir pous- sière, la mer devient la peau d’un immense animal dangereux ou protecteur...
L’accompagnement musical, riche de sonorités contras- tées, évoque tantôt les mots qui tombent en gouttes assour- dies par le sable, sombrant dans le silence, tantôt l’effroi provoqué par le cataclysme.
L’artiste est parvenue à s’emparer d’un récit de vie pour le transformer en une création réussie, qui mérite d’être diffusée. À découvrir.