craie sur calque
3m X 1m20
FEU L'ARTIFICE


"Feu l'artifice reprend le plan d'un jardin (jardin de la solitude - Stuttgart) ... le faire apparaître sur le mode d'une planche anatomique, avec une cage thoracique, des omoplates... et remplacer le château par un crane, cela revient à témoigner d'une part de l'empreinte que l'homme fait sur terre ....et d'autre part d'une entreprise très théâtrale....
Ce plan de jardin traçant le visage de la décomposition
parle en effet de cette nature qui consomme de la vie autant qu'elle en produit. Mais aussi de nos cultures qui elles aussi consomment du symbolique, de l'artifice autant qu'elles en produisent ."


"Feu l'artifice mesure notre peur autant que notre courage."
extrait de l'entretien avec Jérôme Diacre
Boris Alemko
Groupe Laura - Chinon - 2005
"sur les traces de nos cages"
sculptures / installations